Blog-banniere-18-1
Atelier Domani

Atelier Domani

5 croyances qui te bloquent dans la vente de ton offre

Tu as pour objectif de vendre ton offre via Instagram, mais tout ne se passe pas comme prévu…

Peut-être que tu as des idées reçues qui te bloquent dans la vente de ton offre.

Il en existe beaucoup, mais aujourd’hui je vais me concentrer sur cinq d’entre elles ! 

1 - Penser que la régularité suffit pour trouver des clients

Si tu crées du contenu pour trouver des clients, tu sais sûrement que la régularité est importante pour obtenir des résultats sur le long terme. 

D’ailleurs, je t’en parlais dans l’article précédent: comment réussir à publier régulièrement sur Instagram ?

Poster régulièrement est important pour créer un lien de confiance avec ton audience. 

Sans régularité, ta stratégie de contenu ne fonctionnera pas ! 

Cependant, c’est l’un des piliers, mais ce n’est pas le seul. 

Je vois beaucoup de personnes qui communiquent de façon régulière, mais qui ne se sont jamais demandées à qui elles s’adressaient avec leur contenu ? Ou qui n’ont jamais fait de lien entre le contenu qu’elles partagent et leurs objectifs…

Si c’est ton cas, pas d’inquiétude: ça se travaille ! 

[C’est d’ailleurs le but de ma formation La Boussole]

Et ça n’a pas non plus besoin d’être complexe.

Mais c’est essentiel de réaliser que si la régularité est importante, elle n’est pas suffisante. 

2 - Croire qu'un lien dans la bio suffit

Si tu ne parles pas de ton offre dans ton contenu, que tu ne la mentionnes jamais dans tes posts ou tes stories, il y a peu de chances que l’on sache ce que tu vends. 

Tout simplement parce qu’on ne peut pas deviner. 

Et il ne faut pas oublier que ton audience consomme beaucoup de contenus sur Instagram. Il y a de grandes chances que des personnes qui te suivent régulièrement ne sachent pas ce que tu proposes si tu n’en parles pas souvent. 

Pour réussir à vendre, tu auras besoin d’être proactif: mettre en place une stratégie de contenu ou prospecter selon ce qui te convient le mieux. 

Mais comme je te le disais plus haut, partager sur Instagram ne te garantit pas des clients. Tout comme le lien dans ta bio qui mène vers tes offres.

Tu vas avoir besoin de nous répéter ce que tu fais et cela plusieurs fois. 

3 - Présumer que ton audience consomme l'ensemble de ton contenu

« Non, mais c’est suffisant… j’en ai déjà parlé la semaine dernière ! »

« Je ne vais pas le répéter… ça va embêter mes abonnés ! « 

Je comprends ce sentiment, je l’ai déjà eu moi-même.

Pourtant, la répétition est l’une des clés de la vente sur Instagram.

Mais beaucoup d’entrepreneurs sont bloqués par la peur de saouler leur audience, de toujours dire la même chose. 

J’en profite pour te dire que tu n’as pas besoin de répéter la même chose. Tu peux nous partager un même message en utilisant plusieurs angles, plusieurs formats… Tu n’as pas besoin de toujours le faire de la même manière. (C’est d’ailleurs en variant que tu auras le plus de résultats.)

Et pour ce qui est du message en lui-même: sache que peu de personnes consomment et retiennent l’ensemble de ton contenu ! 

Il y a tellement de publications, de reels, de stories… que notre attention est très éphémère sur Instagram ! 

Et c’est aussi le cas de notre mémoire.

C’est justement en entendant plusieurs fois une information que l’on va l’intégrer et la retenir. 

Et même tes plus fidèles abonnés rateront certaines de tes stories ou seront moins attentifs en lisant ce que tu partages. Pas parce qu’ils se lassent d’Instagram, mais parce que c’est le fonctionnement même de l’application qui nous sollicite toutes les secondes…

4 -Confondre client cible et niche

Pour moi, le travail du client cible est indispensable pour une communication efficace. 

Et souvent, quand j’en parle, on me répond « je ne veux pas me nicher ». 

Pourtant, ce sont deux choses bien différentes.

C’est tout à fait possible de travailler ton client cible sans te nicher. 

Et l’inverse est également vrai: tu peux te nicher et ne jamais faire ce travail de client cible. 

En choisissant une niche, tu décides de t’adresser à une partie spécifique de ton marché. 

Par exemple, au lieu de travailler avec tous les entrepreneurs, tu décides de travailler seulement avec les profs de Yoga. 

Ta niche: les profs de Yoga. 

Le travail du client cible, c’est le fait de t’attarder sur les problèmes, les envies, les frustrations des personnes avec qui tu veux travailler pour rendre ta communication plus impactante. 

Ce travail est plus facile pour les personnes qui décident de se nicher, mais ce n’est pas pour autant une obligation. 

5 - Penser que tes résultats sont acquis

Rien n’est acquis dans l’entrepreneuriat: tes résultats financiers, tes clients, tes habitudes…

Et c’est aussi vrai pour tes résultats sur Instagram. Parfois ton compte se développera à grande vitesse et parfois il stagnera.

Si tu penses que ta croissance est acquise, tu vas limiter tes efforts et parler de moins en moins de ce que tu proposes…

Le risque est que la courbe s’aplatisse et que tes résultats se fassent moins importants.

Garde toujours en tête l’importance d’être proactif dans ta communication pour te créer de futures opportunités. 

Et si c’est vrai dans un sens, ça l’est aussi dans l’autre. 

Si aujourd’hui tes résultats ne te conviennent pas, cela ne signifie pas que c’est acquis et qu’ils seront ainsi pour toujours. 

Tu as une marge de manœuvre dans ta communication. Il y a de nombreuses actions que tu vas pouvoir mettre en place pour vendre ton offre. Même si aujourd’hui, elle n’a pas les résultats attendus. 

Si tu devais retenir une seule chose de cet article, c’est vraiment ce dernier point: rien n’est acquis et rien n’est sûr.

J’ai créé une formation complète pour t’aider à trouver des clients via Instagram. Si tu souhaites améliorer ta visibilité grâce à la stratégie de contenu, tu peux en savoir plus en cliquant ici.

Laisser un commentaire